Les boîtes noires de la recherche

Partant du constat que « l’écriture en sciences sociales est supposée passer d’une génération à l’autre par l’opération du Saint Esprit » (Latour dans “L’effet Latour”), nous – Marie-Charlotte Allam, Hélène Caune et Camille Duthy, membres du laboratoire PACTE (UMR 5194 – Université Grenoble Alpes), avons souhaité ouvrir les “boites noires” de la recherche. Ce carnet a pour objet de rassembler des comptes rendus de ces séances, aussi précis que possible et selon les accords des intervenants pour diffuser les informations.
Dans ces séminaires, des chercheurs viennent nous présenter différentes méthodes, façons de faire ou stratégies à même d’aider les jeunes chercheurs dans leur travail. L’idée n’est pas de parler de la substance des travaux mais bien des “petits trucs” pour avancer sur les différents aspects de la recherche. Les thématiques sont très variées (faire une revue de littérature, stratégies de publication, se mettre à écrire…). Si ce travail d’ouverture concerne d’abord les doctorants dans leur travail de thèse, il s’adresse à un public plus large, étudiants ou chercheurs en sciences humaines et sociales.

Marie-Charlotte ALLAM (doctorante en science politique)
Hélène Caune (MCF en science politique)
Camille Duthy (doctorante en sociologie)


Une réflexion sur « Les boîtes noires de la recherche »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.